Quinte & sens, une symphonie pour les éléments

Le film Quinte & Sens est une vaste fresque inspirée par les éléments, dans laquelle musique et images dialoguent. L’Orchestre de Paris y interprète des œuvres de Stravinski, Messiaen et Debussy.

    Réalisé par François-René Martin et Gordon, Quinte & Sens joue sur le dialogue entre les quatre éléments distingués par les penseurs antiques (feu, terre, eau, air), auxquels Aristote, dans sa Métaphysique, ajoutait une quinte-essence, mystérieuse décantation des précédentes qui n’existerait que dans les espaces interstellaires…

    Des entrailles de la Philharmonie, où se prépare L’Adoration de la terre selon Stravinski, jusqu’au mât de vigie des toits fendant La Mer de Debussy et les vagues de béton du périphérique, cette suite musicale et visuelle fait entrer en résonance l’architecture de la Philharmonie avec des œuvres qui évoquent tour à tour les grondements telluriques primitifs et le silence des espaces infinis. Les musiciens de l’Orchestre de Paris y composent un éblouissant ballet sans chef.