Orchestre de Paris / Julien Masmondet. 100% Saint-Saëns. Marie-Ange Nguci - Victor Julien-Laferrière - Eva Zavaro

Concert enregistré à la Philharmonie de Paris (Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie) le 03 mars 2021

Alors qu’on fête en 2021 le centenaire de sa mort, l’Orchestre de Paris a choisi de célébrer la jeunesse de Saint-Saëns quand il laissait libre cours à sa verve novatrice dans ses plus célèbres pages concertantes ou dans la Danse macabre.

Le programme semble taillé sur mesure pour ses interprètes, tous jeunes artistes français parmi les plus brillants de leur génération, comme Julien Masmondet, Marie-Ange Nguci, Victor Julien-Laferrière et Eva Zavaro (nommée aux Victoires de la musique classique 2021).
Au centre de ce programme, la Danse macabre est un vrai plaisir d’orchestre, une récréation des timbres qui met tous les instruments à la fête, témoignant de la maîtrise de la palette orchestrale du compositeur. Maîtrise qui se doubla chez Saint-Saëns d’un intérêt constant pour le genre concertant auquel il se consacra avec ardeur et succès. Ainsi, écrit en dix-sept jours seulement, le Concerto pour piano n° 2, lyrique et virtuose sans être clinquant, est devenu l’une des œuvres les plus populaires de son auteur, à l’instar du Concerto pour violoncelle n° 1 où une expression exubérante et fiévreuse alterne avec des plages sereines voire rêveuses. La Muse et le poète, seule œuvre tardive au programme, lui fait écho, entretenant un dialogue tantôt fougueux, tantôt contemplatif, entre le poète (le violoncelle) et sa muse (le violon).

Programme de salle