Sens Figurés... Solistes de l'Ensemble intercontemporain : Debussy, Kurtág, Sinnhuber, Saariaho

Concert enregistré à la Philharmonie de Paris (Amphithéâtre - Cité de la musique) le 06 mars 2021

Le programme de ce concert de musique de chambre a été imaginé comme une invitation à explorer les registres de la sensation, de l’émotion et du désir. Comme celui, particulièrement ardent, de l’antique dieu Pan pour la nymphe Syrinx, qui a donné son nom à la célèbre pièce pour flûte de Claude Debussy. 
Du même compositeur, on entendra aussi deux des Préludes pour piano qui apporteront une touche toute impressionniste : La terrasse des audiences du clair de lune et La Fille aux cheveux de lin dont le compositeur hongrois György Kurtág s’est emparé pour livrer une version fulgurante et même « enragée ».

On entend encore une référence, certes plus lointaine, à Debussy dans l’alto et la harpe que la compositrice franco-suisse Claire-Mélanie Sinnhuber met en jeu dans L'Impatiente de Balfour. Par sa transparence et sa légèreté, cette création ciselée semble dégager le parfum de cette fleur rare, originaire de l'Himalaya.

Enfin, Je sens un deuxième cœur, trio pour alto, violoncelle et piano, de Kaija Saariaho, évoque la sensation physique, intime, du cœur de l’enfant qui bat dans le ventre de sa mère. Une pièce en cinq mouvements intenses et contrastés qui, à l'origine, était une esquisse préparatoire des personnages du deuxième opéra de la compositrice finlandaise, Adriana Mater (2006). 

Programme de salle