System.Xml.XmlException: Référence à une entité non déclarée, 'nbsp'. Ligne 6, position 2. à System.Xml.XmlTextReaderImpl.Throw(Exception e) à System.Xml.XmlTextReaderImpl.HandleGeneralEntityReference(String name, Boolean isInAttributeValue, Boolean pushFakeEntityIfNullResolver, Int32 entityStartLinePos) à System.Xml.XmlTextReaderImpl.ResolveEntity() à System.Xml.XmlLoader.LoadEntityReferenceNode(Boolean direct) à System.Xml.XmlLoader.LoadNode(Boolean skipOverWhitespace) à System.Xml.XmlLoader.LoadDocSequence(XmlDocument parentDoc) à System.Xml.XmlDocument.Load(XmlReader reader) à System.Xml.XmlDocument.LoadXml(String xml) à Common.XSLCT(String xsltFile, XsltArgumentList args, XmlDocument xmlData) dans d:\wwwroot\video\App_Code\Common.cs:ligne 150


    C’est à Léo Warynski, fort logiquement, qu’il revient d’orchestrer la réunion : fondateur des Métaboles en 2010, le musicien est aussi chef d’orchestre, et ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’il prend la tête de l’Ensemble intercontemporain (leur collaboration a commencé en 2016). De sa double expérience, le trentenaire se félicite : « Lorsque je suis avec le chœur, j’ai un peu une démarche de chef d’orchestre ; une exigence très forte sur le sens de la pulsation, sur le rythme. Réciproquement lorsque je suis avec les instruments, je respire comme si je les faisais chanter. » Fidèle à l’éclectisme qui est l’une de ses marques de fabrique, Warynski glisse le Stabat Mater de Palestrina dans une soirée clairement orientée vers la musique contemporaine, qui complète le Cummings ist der Dichter de Boulez avec deux créations de François Meïmoun et Francesco Filidei.