Orchestre de Paris, Simone Young, Elza Van Den Heever : Richard Strauss, Brahms

Concert enregistré à la Philharmonie de Paris (Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie) le 18 novembre 2020

Simone Young dirige un programme réunissant les Quatre Derniers Lieder de Strauss et la Symphonie n° 4 de Brahms, deux « chants du cygne », ultimes adieux au monde et à la beauté.

Confiés à la soprano dramatique Elza van den Heever, les Quatre derniers Lieder de Strauss, comme un dernier hymne à la voix féminine, témoignent d’un lyrisme envoûtant et apaisé, exhalant parfums sensuels, tendres regrets et murmures d’oiseaux dans un parcours mélancolique qui se consume en un rougeoyant crépuscule. « Symphonie d’automne » selon Claude Rostand, la monumentale Symphonie n° 4 de Brahms concilie thèmes épiques, échappées fantastiques et rigueur des formes préclassiques, notamment dans son magistral Finale en forme de variations sur un choral de Bach. La création de cette « œuvre immense » en 1885 par l’Orchestre de Meiningen sous la direction du compositeur, fit dire à Richard Strauss, alors chef assistant de Hans von Bülow à Meiningen : « Il est difficile de rendre en mots toute la splendeur contenue dans l’œuvre ; il faut simplement écouter dans l’humilité, encore et encore, et admirer. »

Programme de salle