Intégrale des quatuors de Beethoven IV. Quatuor Ébène

Concert enregistré à la Philharmonie de Paris (Salle des concerts - Cité de la musique) le 24 novembre 2020

Le Quatuor Ébène poursuit son intégrale des quatuors à cordes de Beethoven à la Philharmonie de Paris avec les Quatuors n° 6 et n° 15.

    Le Sixième Quatuor, que Beethoven finit de composer en 1800, est resté célèbre pour son ultime mouvement de caractère mélancolique, qui renvoie peut-être à la prise de conscience du compositeur de sa surdité prochaine. Dans ses dernières mesures, la joie de vivre prend néanmoins le dessus sur l’accablement. Du Quinzième Quatuor, Beethoven se contenta de dire : « c’est une des œuvres les plus dignes de mon nom ». Tel un ex-voto, le colossal Adagio (plus de deux cents mesures, le mouvement durant près de vingt minutes) porte la mention « chant sacré de reconnaissance à la Divinité par un convalescent ».