Intégrale des quatuors de Beethoven III. Quatuor Ébène

Concert enregistré à la Philharmonie de Paris (Salle des concerts - Cité de la musique) le 23 novembre 2020

Dans le cadre de son intégrale des quatuors à cordes de Beethoven à la Philharmonie de Paris, le Quatuor Ébène interprète les Quatuors n° 3, n° 11 « Quartetto serioso » et n° 8 « Razoumovski ».

    Le Troisième Quatuor de Beethoven est contemporain de la Sonate « Pathétique ». Dans l’analyse de cette œuvre, Brigitte Massin mettait l’accent sur le « climat de rêverie méditative, comme une transcription musicale d’un état qui était souvent celui du musicien dans son adolescence solitaire. » Si le Onzième Quatuor laisse transparaître une certaine inquiétude, ses dernières mesures, qui se souviennent de l’Ouverture d’Egmont, font preuve d’un sursaut d’orgueil. Le Huitième Quatuor se signale notamment par son mouvement lent, dont Beethoven disait qu’il fallait le jouer avec « beaucoup de recueillement » et que Czerny comparait à « une méditation sur l’harmonie des sphères devant le ciel étoilé, dans le silence de la nuit. » Son Allegretto utilise un thème russe que l’on retrouvera chez Moussorgski et Rachmaninoff.