Orchestre de Paris - Esa-Pekka Salonen - Choeur de l'Orchestre de Paris - Marianne Crebassa - Mahler

Concert enregistré à la Philharmonie de Paris (Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie) le 12 décembre 2019

    Interprétation exceptionnelle, par Esa-Pekka Salonen, de la Troisième Symphonie de Mahler, ode à la nature d’une ampleur cosmique.

    « Inutile de regarder le paysage, il est tout entier dans ma symphonie », déclara le compositeur à Bruno Walter. L’œuvre suscita à sa création en 1904 les réactions les plus variées. Si certains lui contestèrent le nom même de symphonie, d’autres, tel un critique viennois, allèrent jusqu’à souhaiter envoyer le compositeur en prison après un tel « affront ». Schönberg, plus clairvoyant, déclara qu’elle lui avait révélé « un être humain, un drame, une vérité, la vérité la plus impitoyable ! ». D’une ambition prométhéenne, Mahler alla jusqu’à écrire : « Imaginez une œuvre d’un tel éclat qu’elle reflète en fait le monde entier ». Habitué des plus grands défis, Esa-Pekka Salonen sublime un effectif immense, tandis que Marianne Crebassa magnifie le quatrième mouvement, aux bouleversants accents nietzschéens.