Jazz à la Villette : Maisha

concert enregistré à la Grande Halle de La Villette le 29 août 2019

Révélé par Gilles Peterson et découvert par un public attentif il y a quelques mois avec un premier et ambitieux album, There is a Place, Maisha fait partie de l’effervescente nouvelle scène londonienne qui développe un jazz décloisonné, entre tradition et modernité. Dans un contexte purement acoustique, enraciné dans la mouvance spirituelle des années 1960, ce septet emmené par le batteur Jake Long revendique l’héritage de Sun Ra comme de Pharoah Sanders. Une musique aux arrangements riches, à la dimension orchestrale, où l’improvisation et l’écriture se fondent au cœur de longues compositions tout en reliefs. Un groupe destiné au live – c’est d’ailleurs dans ces conditions qu’a été enregistré son disque – et dont la pulsation hypnotique et entraînante évoque également l’afrobeat de Fela Kuti.