Orchestre de Paris, Daniel Harding, Janine Jansen : Brahms, Sibelius

Concert enregistré à la Philharmonie de Paris (Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie) le 20 juin 2019

Janine Jansen illumine le virtuose Concerto de Brahms, tandis que Daniel Harding explore la nature scandinave et ses sombres secrets dans la Symphonie n° 4 de Sibelius, une de ses pages les plus inspirées.

L’archet souverain de Janine Jansen, un tempérament du violon comme il y en a peu, fait d’audace et de passion, s’empare du célébrissime Concerto pour violon de Brahms. Dédié au grand violoniste et ami de Brahms Joseph Joachim, il adopte un ton tour à tour autoritaire, méditatif et jubilatoire. La Symphonie n° 4 de Sibelius, une des plus grandes pages de son auteur, fut créée en 1911, la même année que Petrouchka de Stravinski et L’Heure espagnole de Ravel : on ne saurait imaginer œuvre plus contrastée que cette insaisissable exploration des paysages finlandais. Partition sauvage et mystérieuse, nous enveloppant de ses nappes sonores, ses lourds secrets n’ont pas fini de fasciner. Tout un monde lointain…