Berlioz - Harold. Les Siècles - François-Xavier Roth - Tabea Zimmermann

Concert enregistré à la Philharmonie de Paris (Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie) le 11 janvier 2019

Harold en Italie est une des grandes œuvres symphoniques du jeune Berlioz. Le programme, concocté par François-Xavier Roth, est complété par Le Carnaval romain, les ouvertures de Benvenuto Cellini et Béatrice et Bénédict, et un extrait de Roméo et Juliette.

 

Harold est un rêveur mélancolique, dont le caractère est inspiré des marches du compositeur en Italie, dans les Abruzzes. Il est incarné par l’alto, dont le cheminement mélodique est exempt de virtuosité. Quatre ans après la folle obsession de la Symphonie fantastique, Berlioz recherche ici une émotion plus calme, douce et profonde. Ici aussi, un thème apparaît tout au long de la pièce ; mais au lieu d’interrompre et de couper court aux développements de l’orchestre, il les accompagne harmonieusement. Pour d’autres personnages qui traversent ce concert, Berlioz a puisé dans Shakespeare – Roméo et Juliette, mais aussi Beaucoup de bruit pour rien, dont Béatrice et Bénédict est une libre adaptation – ou dans la vie romancée du sculpteur renaissant Benvenuto Cellini.