Jazz à la Villette : Mulatu Astatke and friends

concert enregistré à la Philharmonie de Paris (Grande salle Pierre Boulez) le 13 septembre 2017

Retrouvez le père de l’éthio-jazz, Mulatu Astatké, sur la scène de Jazz à la Villette en 2017.

Captation produite par Oléo Films avec Culturebox

 

Grâce au film de Jim Jarmush Broken Flowers, Mulatu Astatke n’est plus un secret bien gardé par les fans de musique éthiopienne. En 2005, celui qui est considéré comme le père de l’éthio-jazz offrait alors enfin à un nouveau public le rythme atypique de sa musique. Un jazz hors norme qu’il sculpte derrière son vibraphone et ses percussions. Une musique singulière baignant dans des sonorités latinos, de la soul instrumentale et de la musique folklorique éthiopienne, où les percussions et les cuivres conversent de manière inédite. Chez Mulatu Astatke, la samba est comme décalée et le jazz emprunte des chemins tortueux souvent très funky. Un groove d’Abyssinie dont le sémillant septuagénaire demeure l’un des représentants les plus inspirés.