Symphonie n° 2 « Résurrection » de Mahler par l’Orchestre de Paris et Daniel Harding

concert enregistré à la Philharmonie de Paris (Grande salle Pierre Boulez) le 24 mai 2017

Avec sa Deuxième Symphonie, Mahler a signé une de ses œuvres les plus colossales, d’une richesse pleine de contrastes. Le compositeur entraîne solistes, chœur et orchestre dans un maelström de sentiments et de drames d’une ampleur inédite.

Captation produite par Gingerlemon avec Mezzo et Radio Classique

 

Créée en 1885, la Deuxième Symphonie de Mahler est emblématique de l’art du compositeur. Ses dimensions n’ont rien de banal : cinq mouvements offrant de précieux contrastes, de l’effervescence inquiète à la détente pastorale, de la truculence la plus grinçante à la noblesse la plus poignante. Et que dire de l’ampleur cosmique du finale qui voit intervenir le chœur en une progression dramatique d’un poids émotionnel sans égal. Au terme d’une longue interrogation sur la vie et la mort, la résurrection triomphe, laissant l’auditeur sous le choc.