Agnes Obel

concert enregistré à la Philharmonie de Paris (Grande salle Pierre Boulez) le 14 mai 2017

La chanteuse et compositrice danoise Agnes Obel présente son disque Citizen of Glass, paru en 2016.

Captation produite par Neutra Production avec Culturebox

 

Enregistré, produit et mixé à Berlin, Citizen of Glass succède à Philharmonics et Aventine. Son titre est emprunté au concept allemand de « gläserner Bürger », l’homme ou citoyen de verre. Ce terme juridique renvoie au degré de vie privée d’un individu en son pays. En matière de santé publique, il désigne ce que l’on sait du corps d’une personne, de son histoire biologique. « Le sentiment dominant aujourd’hui est qu’il faut être plus transparent, plus “citoyen de verre”. Et pour s’ouvrir un peu, il faut s’utiliser soi-même comme instrument, et pas seulement si l’on est artiste ou musicien. J’ai donc travaillé en pensant à ce titre pour me forcer à faire des choses nouvelles », avoue Agnes Obel. « Je voulais dès le départ conserver ce thème de la transparence du verre dans mes chansons – à travers les paroles, les instruments – pour faire les choses d’une manière très neuve. Cet album est plus important que les autres, beaucoup plus important ».