Rone

concert enregistré à la Philharmonie de Paris (grande salle Pierre Boulez) le 14 janvier 2017

Rone réunit John Stanier (Battles), le trio à cordes Vacarme, François Marry (François & The Atlas Mountains) et l'écrivain Alain Damasio autour d’une création qui dépasse les barrières des genres musicaux.

Captation produite par La Blogothèque

 

En quelques disques, Rone s’est imposé comme l’un des producteurs français les plus influents, offrant à l’électro un supplément d’âme. Pour ce concert, il s’est entouré de nombreux invités.

Et Erwan Castex devint Rone, génial esprit libre de la scène électro française, musicien, producteur et DJ influent qui a expédié la techno sur des chemins de sensualité inédits. Couvé à ses débuts par Agoria, il a imposé son nom, notamment grâce à ses albums Tohu Bohu et Creatures. Derrière ses machines, il sculpte d’amples paysages électroniques sensuels comme jamais, oniriques au possible. Et lors de ses prestations live, Rone plonge toujours ses sons dans le dédale de projections vidéo stupéfiantes qui donnent à sa musique kaléidoscopique une force décuplée. À la fois rêveur et cérébral mais dénué de toute froideur, ce trip total à entendre et à voir se poursuit en suscitant la même fascination...