Orchestre de Paris, Daniel Harding, Isabelle Faust : Alban Berg, Gustav Mahler

concert enregistré à la Philharmonie de Paris (grande salle) le 19 mai 2016

Sous la direction de Daniel Harding, l’Orchestre de Paris, la violoniste Isabelle Faust et la soprano Christina Landshamer interprètent le Concerto « À la mémoire d’un ange » de Berg et la Symphonie n° 4 de Mahler.

Captation produite par CLC Productions avec Mezzo et Radio Classique

 

Mahler, avec sa Quatrième Symphonie, rêvait d’une vie céleste. « Ces voix angéliques réchauffent les cœurs ! Et tout s’éveille à la joie », en utilisant un poème du Knaben Wunderhorn, il inscrivait à nouveau son œuvre dans le populaire grandiose, dans le folklore teinté de nostalgie. L’obsession et la nostalgie sont également au cœur du Concerto « À la mémoire d’un ange », d’Alban Berg, dédié à Manon Gropius, la fille d’Alma Mahler. Isabelle Faust a eu la chance d’enregistrer cette œuvre avec Claudio Abbado en 2012. Lors de ce concert, elle se produisait en compagnie de Daniel Harding, l’un des grands interprètes de ce répertoire.