Orchestre de Paris, Thomas Hengelbrock : Johann Sebastian Bach, Felix Mendelssohn

concert enregistré à la Philharmonie de Paris le 17 décembre 2015 (grande salle)

Captation produite par CLC Productions, l'Orchestre de Paris, Unitel et Arte Concert

Afin de préparer votre venue et de faciliter les contrôles liés au plan Vigipirate renforcé à la Philharmonie de Paris, nous vous remercions de vous présenter aux entrées en avance.




Le Magnificat de Bach fut créé le jour de Noël 1723 pour célébrer la joie de Marie après l’Annonciation. C’est également la naissance du Christ que chante la Cantate de Noël de Mendelssohn, dans un style faisant clairement référence à Bach.

« Avec chic et élégance, il mène l’orchestre vers une variété de paysages sonores et colorés », la presse allemande ne tarit pas d’éloges pour évoquer l’engagement et l’originalité de Thomas Hengelbrock. Chacun de ses concerts ouvre des perspectives historiques et musicologiques. S’il vient d’achever, à Hambourg, un cycle confrontant les symphonies de Beethoven à l’œuvre de Jörg Widmann, il nous rappelle aujourd’hui qu’on doit à Mendelssohn d’avoir redécouvert la musique de Bach que l’on n’avait pas entendue à l’Orchestre de Paris depuis de nombreuses années. En compagnie du Chœur, Hengelbrock tisse les affinités électives entre les deux compositeurs : passion pour le chant choral, pour le divin, pour le Christ et pour la lumière.