Nuit du raga : Amjad Ali Khan

Concert enregistré à la Philharmonie de Paris (Grande salle - Philharmonie) le 31 janvier 2015

Entouré de ses deux fils, le grand joueur de sarod Amjad Ali Khan nous plonge dans l’art du raga. Sa science livre des formes raffinées, inventives, construites avec souplesse et brillance.

Captation produite par Oléo Films avec ARTE Concert et France Musique

 

Dérivé du sanscrit rañj, le terme raga signifie « (se) colorer, rougir », mais aussi par extension, « être ému, affecté ». Il désigne également un mode musical doté de pouvoirs qui lui sont propres. Dans le raga, un ou plusieurs instruments – souvent des tampuras (grands luths à manche long) – instaurent un fond sonore bourdonnant, souvent constitué de deux notes, qui sert de base harmonique à la musique. L’exécution d’un raga complet peut durer de quelques dizaines de minutes à plusieurs heures. Il en existe de nombreuses formes différentes, chaque raga étant lié à un moment ou à un sentiment particulier.

PROGRAMME DE SALLE