Jazz à la Villette : Dianne Reeves

concert enregistré à la Grande Halle de la Villette le 10 septembre 2017

    Dianne Reeves
    Les modes comme le temps glissent sur la voix de Dianne Reeves. En digne héritière de Sarah Vaughan, Dinah Washington, Ella Fitzgerald, Carmen McRae ou Roberta Flack, la reine de Détroit passe, avec une grâce sans égale et une certaine agilité, d’un blues nuancé à une langueur soul, d’un scat furieux à une mélodie pop ou d’une incantation venue du continent africain à une parenthèse bossa nova. Toujours habitée, toujours raffinée, cette ancienne protégée de Clark Terry possède le charisme et la classe qu’on attend d’une grande chanteuse de jazz sans jamais abuser des codes et des clichés qui vont avec. Sur scène, la voix de Dianne Reeves est encore plus vivante. Là, sans filet, elle se pare d’une intensité bien plus forte que sur disque.