Rothko Chapel, Ensemble intercontemporain

concert enregistré à la Philharmonie de Paris (salle des concerts) le 24 février 2017

Morton Feldman avait écrit, en 1972, une partition destinée à la chapelle conçue par son ami Mark Rothko, un monument de l’expressionnisme abstrait en peinture. Autour de cette page en forme de « procession immobile », des oeuvres récentes, dont une création de Benjamin Attahir (né en 1989) et de Gregor Mayrhofer (né en 1987), inspirées par des oeuvres d’art installées dans l’espace public.

Mark Rothko, Markus Lüpertz, Anselm Kiefer : les arts visuels, peinture, sculpture, installation et architecture, sont au cœur de ce concert. C’est Morton Feldman, qui compose son Rothko Chapel (1971) spécifiquement pour la chambre de méditation octogonale de la Fondation Menil à Houston, orné de quatorze toiles du peintre américain. C’est Jay Schwartz qui s’inspire en 2013 de la sculpture Hommage à Mozart de Markus Lüpertz, en plus de toutes les extrapolations ésotériques contenues dans la lettre « M » pour éclairer l’œuvre du sculpteur. Et c’est Matthias Pintscher, dont les affinités avec les arts visuels ne sont plus à démontrer et qui contemple dans Beyond (A System of Passing) (2013) une installation du plasticien Anselm Kiefer A.E.I.O.U. — musée miniature évoquant le nomadisme intrinsèque de nos existences contemporaines.