Orchestre de Paris : Le Paradis et la Péri de Robert Schumann

concert enregistré à la Philharmonie de Paris (grande salle Pierre Boulez) le 22 décembre 2016

Daniel Harding rend hommage à Robert Schumann, à travers un de ses ouvrages les plus lumineux. Joyau du romantisme, Le Paradis et la Péri est une adaptation d’un conte oriental pour orchestre, chœur et solistes.

Après les Scènes de Faust, Daniel Harding poursuit son hommage à Schumann, à travers un de ses ouvrages les plus lumineux. Le Paradis et la Péri est une adaptation pour orchestre, chœur et solistes d’un conte oriental, qui nous vaut la présence du grand Matthias Goerne.

Un joyau du romantisme, sorte de conte des Mille et une Nuits chatoyant et magique. Inspiré d’une légende persane, il met en scène un esprit de l’air, la Péri, qui, pour trouver sa place au Paradis, doit rapporter successivement le sang d’un héros, le soupir d’une jeune fille et les larmes d’un criminel repenti. Schumann se mit avec enthousiasme à l’écriture de ce qui devait être un opéra mais prit rapidement la forme d’un oratorio profane. Familier de cet ouvrage, Daniel Harding en exalte la pureté céleste et le lyrisme intense.