Jazz à la Villette : Erik Truffaz Quartet feat. Rokia Traoré

concert enregistré à la Grande halle de La Villette (Espace Charlie Parker) le mercredi 07 septembre 2016

1/ Gogo Penguin
Décidément, les Britanniques excellent lorsqu’il s’agit d’ouvrir le jazz au public pop ou électro. Après le Portico Quartet, GoGo Penguin, dans un style cette fois-ci purement acoustique, prend la relève. Ces trois jeunes de Manchester, qui revendiquent ouvertement l’influence du pianiste Esbjörn Svensson, viennent de signer sur le prestigieux label Blue Note et défraient la chronique du côté des amateurs de jazz. La musique du trio est effectivement plus proche de la pop instrumentale que du bop ! Ritournelles mélodiques entêtantes, rythmiques jungle, harmonie stagnante pour un effet ambiant, morceaux en forme de crescendos… Voici la recette du succès !

2/ Erik Truffaz Quartet feat. Rokia Traoré
Est-il encore bien nécessaire de le présenter ? Silhouette svelte, cheveux raides et barbe blanche, Erik Truffaz a marqué l’histoire du jazz européen avec au moins deux albums : The Dawn et Bending New Corners. Hip-hop, rythmes jungle et timbre à la Miles Davis : un cocktail dont on ne se lasse pas. Le trompettiste suisse, qui s’est souvent intéressé aux musiques extra-occidentales, revient aujourd’hui – après une série de disques plus pop en compagnie de différentes chanteuses dont Sophie Hunger – avec un nouvel enregistrement qui regarde vers l’Afrique : Doni Doni. Manifestement épris de voix féminines, il a invité en studio la chanteuse malienne Rokia Traoré, qui bien entendu sera de la partie pour cette soirée très ouverte stylistiquement.