Chamber Orchestra of Europe, Yannick Nézet-Séguin : Felix Mendelssohn

concert enregistré à la Philharmonie de Paris le 21 février 2016 (grande salle)

Captation produite par Electron libre productions et Mezzo

Captation produite par Electron libre productions et Mezzo

Sous la direction de Yannick Nézet-Séguin, le Chamber Orchestra of Europe donne l’intégrale des cinq symphonies de Mendelssohn, composées entre 1824 et 1842.

Considéré par certains comme « le meilleur orchestre de chambre au monde » (BBC2 Television), l’Orchestre de Chambre d’Europe est né il y a une trentaine d’années du désir de plusieurs musiciens de continuer à jouer ensemble après un passé commun à l’Orchestre des Jeunes de la Communauté Européenne (EUYO). Malgré les changements inévitables en ses rangs, il garde aujourd’hui l’esprit qui a présidé à sa création, fait de complicité, de générosité et de liberté. L’orchestre sans directeur musical ni chef attitré retrouve pour ces concerts parisiens Yannick Nézet-Séguin, à qui le lie, comme le confie ce dernier, “une connexion tout à fait unique”. Mendelssohn, y est mis à l’honneur par le biais d’une intégrale de ses symphonies. Alors que le concert du samedi donnait à entendre les deux symphonies achevées durant la décennie quarante, celui du dimanche propose un voyage dans les années vingt (la Symphonie n° 1 est œuvre d’un jeune homme de seize ans) et trente (la Symphonie n°5 “Réformation”, inspirée par le tricentenaire de la Confession d’Augsbourg, précédant de quelque trois ans la souriante Quatrième Symphonie “Italienne”, pleine d’une énergie solaire).