Jeanne la Pucelle : Jordi Savall, Sandrine Bonnaire, Hespèrion XXI, La Capella Reial de Catalunya

concert enregistré à la Cité de la musique le 16 novembre 2011

Captation produite par la Cité de la musique en association avec Arte Live Web.

C’est pour accompagner les deux films de Jacques Rivette regroupés sous le titre de Jeanne la Pucelle (1994) que Jordi Savall a conçu cette « recréation historique ». Il a travaillé à partir des documents de l’époque, en s’intéressant tout particulièrement à trois aspects de la vie de Jeanne d’Arc : son origine villageoise, évoquée par des mélodies populaires de son temps, comme Ce jour de l’an de Dufay ou le rondeau La Tremouille… ; le mystère des voix qu’elle entendit, mystère qui se reflète dans le Veni sancte spirito de Dufay, chanté par deux sopranos et un haute-contre ; sa vocation guerrière, enfin, que rappelle notamment la célèbre mélodie de L’Homme armé.
Au cinéma, écrit Jordi Savall, « la musique […] nous permet d’atteindre […] cette dimension magique qui se situe entre la réalité et le rêve ». Si la figure de Jeanne flotte dans cette zone trouble entre le réel et l’onirique, c’est aussi pour y osciller entre féminin et masculin.